Archives de Tag: photos

Le Pont des Arts façon Cartier-Bresson

En 1946, Henri Cartier-Bresson photographiait Jean-Paul Sartre sur le Pont des Arts.
Atmosphère nuageuse pour ce portrait du père de l’existentialisme, en conversation avec l’architecte Jean Pouillon sur un Pont des Arts presque vide, exposé à la Maison Européenne de la Photographie à l’occasion du centième anniversaire de la naissance du photographe.

Repère privilégié pour les intellectuels, le Pont des Arts était un lieu de création, de réflexion et de rêverie… Comme le Café Flore, autre repère du philosophe, c’était l’un des symboles de la créativité du Quartier Latin. Lire la suite

Publicités

1 commentaire

Classé dans Culture

Inondation de 1910: appel à contributions

Le Quartier Latin, nouvelle Venise ? On a du mal à le croire, pourtant il y a bientôt cent ans, les habitants ont vécu un moment les pieds dans l’eau. En janvier 2010, une grande exposition commémorera le centième anniversaire de la crue de 1910. Les habitants sont invités à participer en faisant connaître leurs documents historiques : cartes postales anciennes, clichés d’époque, articles de presse, correspondance en relation avec l’inondation…

En janvier 1910, le niveau de la Seine avait connu des sommets jamais atteints et avait mis deux mois à retrouver un niveau normal. Mais entre temps, la crue de la seine aura meurtri la capitale, laissant de nombreuses traces de son passage sur le pavé et dans l’esprit des Parisiens. De nombreux documents d’archive seront présentés et expliqués  par le Conseil de Quartier Saint-Germain-des-Prés, avec le soutien de la Mairie du 6e.

Renseignements

le 06 82 55 20 88 ou par courrier électronique contact@crue1910.com

Poster un commentaire

Classé dans Culture, Société

Succès attendu pour la vente aux enchères au soutien du DAL

«C’est bien vu!», scande Eric Dumeyniou, en abattant le marteau sur la table. Le commissaire-priseur, aux allures de jeune premier, fait défiler plus de deux cents œuvres, à l’occasion d’une vente aux enchères au profit de l’association Droit au Logement. Elle s’est tenue le samedi 7 mars, au centre culturel «La Clef» dans le 5eme. Il s’agit de la 9e édition de cette vente aux enchères d’originaux de bandes dessinées et de photographies.

Tandis que l’œuvre apparait sur un écran, le commissaire engage la mise à prix. «On commence à 500 euros…600, 650 au fond…Pas plus? Félicitations, très bon choix». Et Yves Frémion d’ajouter avec une pointe d’humour: «Allons, ça vaut beaucoup plus que ça…». Présent pour animer la vente, ce critique de bande dessinée participe régulièrement à la revue Fluide Glacial. Pendant ce temps, un employé présente l’original.

Nombreux sont les dessinateurs et photographes qui ont contribué de leurs photos, planches ou croquis pour cette vente de charité. Sophie Weiss, Dityvon, Raymond Depardon (photographes), Philippe Geluck, Berberian, Le Gall, Moebius, Miss Tic (dessinateurs)…en font partie. Les prix? Cela commence à une centaine d’euros et peut monter jusqu’à 2.000 euros pour les BD et 2.900 pour les photos.

«Vous êtes venus pour vous mettre à découvert»

Les enchères ont commencé à 14h. La plus rentable des ventes photos? «Fenêtre d’Antiquaire», un cliché de Marc Riboud réalisé en 1965 à Pékin. L’estimation est de 1.500 euros au départ. La photo en rapportera près du double, avec 2.900 euros. Autre photo qui a eu du succès: celle de l’abbé Pierre embrassant un enfant, à l’occasion d’une manifestation du DAL aux Invalides. L’auteur: William Dupuy.

Moebius aussi

Côté BD, les acheteurs retrouvent des caricatures politiques signées Cabu, du «Canard enchaîné». Ségolène, Martine, tout le monde y passe. Devant des œuvres de Guitar qui ne remportent pas les suffrages, Yves Frémion s’indigne faussement: «Vous n’êtes pas ici pour faire de bonnes affaires, ce serait indécent! Vous êtes venus pour vous mettre à découvert».

L’intégralité des bénéfices est reversée au DAL. L’association, qui vient au secours des mal-logés, sans logis ou personnes menacées d’expulsion, a été condamnée par l’Etat à verser 12.000 euros pour avoir installé des tentes sur le trottoir. Mais grâce à la vente aux enchères annuelle, qui rapporte à l’association environ 50.000 euros, ils comptent continuer l’action.

Linh-Lan DAO

Poster un commentaire

Classé dans Culture

Photos: le corps à l’épreuve à l’Institut Finlandais

vue de l'expo

Un petit bijou, cette exposition. Une sélection de photo de l’artiste finlandais Arno Rafael Minkkinen est actuellement exposée à l’Institut finlandais, à deux enjambées du musée du Moyen âge et du cinéma Le Champo.

« J’adore creuser avec mes orteils dans la terre d’une forêt ou déambuler entre de gros rochers au bord de l’eau pieds nus et fesses nues, comme un singe au paradis. »

Cet extrait de « Homework, the Finnish photographs of Arno Rafael Minkkinen », explique la démarche de l’artiste, qui vit aujourd’hui aux Etats-Unis. Il se met lui-même en scène. Ou plutôt son corps. Une jambe ici, une main là, un pied ailleurs… Les clichés sont en noir et blanc, les paysages anonymes, tout cela renforce le sentiment d’irréel. On se demande souvent, devant une photo de son torse caché entre deux arbres: comment arrive-t-il à  faire cela?

Prises lors de ses voyages autour du monde (une photo montrant les plages d’Etretat joue magnifiquement avec la lumière), elles montrent aussi quelquefois sa compagne (et muse?) Cristina. Les photos ne sont pas truquées: le photographe déclenche l’appareil et ne voit le résultat que dans la chambre obscure…Et pourtant c’est bluffant.

Institut finlandais: 60 rue des écoles, 75005 Paris. 01 40 51 89 09. info@institut-finlandais.asso.fr

Horaires: le mardi de 12h à 20h et du mercredi au samedi de 12h à 18h. Jusqu’au 25 mars.

Hélène Franchineau.

2 Commentaires

Classé dans Culture

L’Europe accrochée aux grilles du jardin du Luxembourg

Chute du mur de Berlin

L’exposition « Identités européennes » organisée par le Sénat, s’est installée le 26 février le long des grilles du jardin du Luxembourg. Jusqu’au 24 mai, une série de photos mêlant images d’actualité, clichés amateurs et photos de professionnels seront exposées, avec pour objectif de mettre en «valeur la part d’identité européenne que chaque peuple porte en soi».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Culture