Archives de Tag: école

Wifi, c’est fini…

Les rats de bibliothèque peuvent se réjouir. Finis les maux de tête après de longues journées passées à fureter dans les bouquins. La Sorbonne supprime le Wifi dans ses bibliothèques. Un moratoire a été prononcé sur les bornes des bibliothèques Sainte-Geneviève (dans le 5ème), Sainte-Barbe (dans le 5ème), la bibliothèque des Langues Orientales (7ème arrondissement) et le Centre de documentation de la faculté de Censier (5ème).

Pour pallier l’absence de Wifi, un accès filaire est proposé. C’est déjà le cas à la bibliothèque Sainte-Geneviève, après un coup d’éclat des personnels qui avaient opposé début 2009 leur droit de retrait.

Dounia, qui a l’habitude de fréquenter  Sainte-Geneviève pour réviser ses cours de médecine, assure ne pas voir de réelle différence. « Je n’ai jamais souffert de maux de tête avant, mais dans le doute je trouve que ce moratoire est une bonne idée ». Quand à savoir si la connexion est aussi bonne qu’avec le Wifi, « il y a toujours tellement d’étudiants connectés que la vitesse est toujours un peu basse, mais le « filaire » n’a pas particulièrement ralenti mes connexions », explique-t-elle.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Journée ordinaire à la Sorbonne…

La rue est encombrée: les camionnettes des forces de l’ordre sont stationnées, professeurs et étudiants sont bloqués à l’entrée, les tracts passent de main en main. Mais à y regarder de plus près, certains tracts, eux, ne sont pas ordinaires. Aujourd’hui, celui qui attire l’attention est d’un genre particulier: signé UMP CAMPUS, il invite les étudiants à «penser par [eux]-mêmes». Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

«La politesse à la française donne une place importante à la femme»

Geneviève d’Angenstein a créé l’Ecole française de la courtoisie fin 2007. Dans un appartement richement décoré faisant face au Sénat et au jardin du Luxembourg, elle enseigne « les bonnes manières aux gens qui veulent se hisser socialement ». Interview.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Culture, Société

Service Minimum d’Accueil : les écoles concernées

Voici la liste des écoles où plus de 25% des enseignants se sont déclarés grévistes pour le 19 mars. L’académie y demande la mise en place du Service Minimal d’Accueil.

5e arrondissement :

Ecoles des rues Boulangers – Buffon (N°15 bis et 19, maternelle et élémentaire) – Victor Cousin – Cujas – Lemoine – Lyonnais – Mouffetard (N°29 et 97) – Sommerard – St Jacques (N°242 uniquement, école maternelle)

6e arrondissement :

Ecoles des rues Jardinet – Littré (écoles élémentaire et maternelle) – Madame (école maternelle seulement) – Saint-Benoît (N°12 uniquement, école élémentaire) et Vaugirard.

hse

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Grève du 19 mars : les perturbations à prévoir

Côté transports : va-t-on tempêter sur les quais de métro ?

Habitués des stations Luxembourg ou Port-Royal, prenez vos précautions ! «Pour le métro ça va rouler quasiment normalement parce que tous les syndicats n’ont pas déposé de préavis de grève», explique le syndicat autonome de la RATP. En effet, seuls la CFDT, la CGT, FO et SUD appellent à cesser le travail, soit 4 centrales sur les huit que compte l’entreprise. Bus et métros devraient donc être réguliers mais le trafic des RER A et B, en revanche, risque d’être assez perturbé : 3 rames sur 4 sont prévues pour la ligne rouge et 1 sur 4 pour la bleue…

Plus de précisions sur le site de la RATP et les horaires du RER B en pdf ici.

Côté déplacements : des camions de CRS à chaque coin de rue ?

Comme souvent, le parcours de la manifestation officielle restera cantonné à la rive droite de la Seine, de République à Nation, en passant par Bastille ou par Voltaire. Cependant le bureau des opérations du commissariat du 5e s’attend à « beaucoup de monde et de bazar » et se prépare à intervenir en cas de besoin. « Normalement il n’y aura pas de rues bloquées, mais nous sommes en position d’attente », prévient Gille Francelle, du commissariat. Parmi les « points chauds » où ses équipes pourraient se poster figurent la Sorbonne, Saint-Michel et Saint-Jacques.

Côté écoles primaires : un « mercredi bis », avec les enfants à la maison ?

Avec environ 48% d’intention de grève, les enseignants des 5e et 6e arrondissements sont globalement moins mobilisés que lors du précédent mouvement. Le 29 janvier, ils étaient entre 53% et 62% à déclarer leur intention de débrayer, selon les chiffres de l’académie. «Nous assistons à un mouvement qui ne gagne pas en importance, bien au contraire, observe Edouard Rosselet, inspecteur d’académie. Pour y faire face nous avons demandé la mise en place du service minimum d’accueil dans 16 écoles : 5 dans le 6e et 11 dans le 5e.» Par un jugement du 2 février, le tribunal administratif a obligé la ville de Paris à assurer le SMA, ce qu’elle se refusait à faire jusqu’alors. Question : qui va s’occuper des enfants si les personnels de la Ville de Paris, censés assurer l’accueil, sont eux aussi en grève ? Dans un communiqué du 12 mars, la municipalité invite donc les parents «à ne pas envoyer leurs enfants à l’école le 19 mars».

Poster un commentaire

Classé dans Aménagement