Débat : pour ou contre le blocage des universités ?

Le mouvement anti-LRU agite les universités françaises depuis plusieurs mois. Le Quartier Latin n’est pas en reste, qui compte notamment deux établissements supérieurs bien connus : La Sorbonne et Sciences po. Pensez-vous que le blocage de ces deux institutions serait une solution efficace pour obtenir le retrait de la loi LRU? Ou, au contraire, qu’il faut désormais privilégier la reprise des cours pour que les élèves puissent valider leur année dans des conditions normales? Donnez votre avis dans les commentaires!

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans débat, Politique, Société

2 réponses à “Débat : pour ou contre le blocage des universités ?

  1. Louis

    « Pensez-vous que le blocage de ces deux institutions serait une solution efficace pour obtenir le retrait de la loi LRU? Ou, au contraire, qu’il faut désormais privilégier la reprise des cours pour que les élèves puissent valider leur année dans des conditions normales? »

    Le problème c’est qu’il ne s’agit pas d’une alternative puisque, dans les deux propositions, la visée est différente. Dans un cas c’est d’obtenir le retrait d’une loi, dans l’autre c’est permettre la reprise des cours.

  2. Franck64UFRBio

    Le blocage n’est pas une action politique, encore moins une action réfléchie. Il est une entrave à la liberté de penser et de travailler des étudiants. Ce seul argument permet indiscutablement de prohiber cette activité. Néammoins, pour approfondir, je dirais que ce mode d’action exprime le manque de maturité (Le blocage, non la manifestation), le besoin d’anarchie (Un jeu très amusant), la frustration (Sans blocage, les cours continuent) et l’égocentrisme des bloqueurs.

    Le blocage est uniquement un problème moral que l’étudiant ouvert d’esprit se doit de comprendre.

    Il faut se battre, car on ne peut compter seulement sur les forces de police. Et j’espère que j’aurai le courage de démanteler les AG afin de faire balancer l’opinion estudiantine en ma faveur, et de transformer en paroles mes écrits.

    J’ai de la chance d’avoir un soutien financier de mes parents, mais je parle aussi au nom de tous ceux qui, pour étudier, ont besoin de travailler en contrat étudiant, ou tout simplement pour ceux qui, après connaissance des grandes lignes des réformes, sont favorables aux projets gouvernementaux.

    Je ne suis pas très malin, ni très intelligent, mais je sais que le blocage n’est autre qu’un défouloir humain voté pêle-mêle grâce à une confiance aveugle envers les syndicats.

    J’espère avoir été le plus clair possible.

    Pour finir je suis d’accord avec Louis, en ajoutant qu’il faut aussi s’occuper de l’intérêt collectif en opposition avec la satisfaction individuelle que procure le blocage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s