Boule tragique à Saint Germain: un mort

Häagen Dazs rue de Buci

Häagen Dazs rue de Buci

Grom, Amorino, Häagen Dazs… Pléthore de glaciers se disputent le client dans le Quartier Latin. Dernier arrivé en date: Grom, le glacier italien qui a ouvert son unique succursale en France rue de Seine. Le passant n’a plus que l’embarras du choix. Qui pâtit le plus d’une telle concentration et risque de tomber au champ d’honneur? Enquête rue de Seine et rue de Buci.

Il y a toujours la queue chez Amorino. Le magasin situé rue de Buci a ouvert en 2003. Un petit tour à la boutique de la même enseigne, cachée rue Guisarde près du Marché Saint Germain, et l’affluence est bien moindre. Selon une employée de la marque, qui a refusé d’être citée, le magasin bien en vue de la rue de Buci « cartonne ». « Il y a tout le temps du monde. L’hiver, quand nous proposons des chocolats chauds (une sélection d’une vingtaine de parfums pour une onctueuse tasse de quatre euros, ndlr) nous attirons surtout une clientèle d’habitués ». L’été, ce sont surtout les touristes. La présence des trois glaciers dans un périmètre si restreint ne fait « aucune différence », répond-t-elle d’un air assuré.
Hägen Dazs s’en tire moins bien

Autre son de cloche chez Häagen Dazs. Eric Venezia a ouvert le magasin en franchise en mai 2005. Selon lui, une telle concentration de glaciers est « une grande erreur ». Il regrette presque son choix: « Je ne suis pas satisfait du chiffre d’affaires, car il faut beaucoup d’employés et payer beaucoup de charges, alors que mon magasin est quasiment vide l’hiver. Je perds de l’argent. » La raison? « La carte des produits l’hiver n’est pas assez adaptée. Faire des glaces ne suffit pas, il faut aussi proposer des cafés, des pâtisseries, mais Häagen Dazs ne les met pas assez en avant et c’est dommage. Heureusement, je propose des crêpes, ce qui a boosté mes ventes. »

En aucun cas, Eric n’impute le succès mitigé remporté par son magasin au fait qu’Häagen Dazs a aujourd’hui l’image d’une marque que l’on trouve principalement en supermarché ou dans les magasins de location de DVDs, quand les glaciers italiens profitent de la vague « bio ». Il insiste sur le fait qu’il ne travaille pas sur le même créneau qu’Amorino puisqu’il dispose de places assises et fait salon de thé alors qu’Amorino se concentre sur la vente à emporter. Il regrette que le siège de son entreprise mette tant de temps à adapter la carte l’hiver et à proposer enfin des chocolats chauds, ce qui arrêterait l’hémorragie de ses clients vers Amorino. « Je réfléchis à mon futur. Soit je vends et j’arrête, soit Häagen Dazs trouve une solution pour qu’on travaille l’hiver ». Et Grom? « Je n’ai pour le moment pas l’impression d’avoir un concurrent chez Grom, ils ne m’ont pris que 5% à 10% de ma vente à emporter. Mon concurrent, c’est Amorino ».

Dans le Quartier Latin, il n’y a pas que rue de Buci qu’Amorino et Häagen Dazs se disputent le client: les deux enseignes se trouvent également rue de la Huchette, à Saint Michel, pas très loin de là.

Pendant ce temps, Grom, avec son magasin rue de Seine, mène son petit bonhomme de chemin. Ouvert en août 2008, il est la seule enseigne française d’une marque italienne qui ne travaille qu’avec des produits bio et ne fait que de la vente à emporter. « Nous sommes très contents pour le moment, nous ne ressentons pas la concurrence des deux autres glaciers. Nos clients viennent ici car ils savent que ce sont des produits de qualité, que nous fabriquons nous-mêmes sur place. Ils reviennent forcément », déclare une vendeuse entre deux cornets.

La guerre des glaces continuera de faire rage cet été, au plus fort de la saison. Chaque marque déploiera ses plus beaux arguments pour attirer le client, jusqu’à ce que l’un deux finisse par battre en retraite… Et fermer? Rue de Buci, tous les coups de boule (de glace) sont permis…

Hélène Franchineau.

Et vous? Avez-vous testé ces glaciers? Lequel préférez-vous?

Infos pratiques:

Amorino: 4 rue de Buci – Paris 6ème. Tel: 01 43 26 57 46. Horaires d’ouverture : tous les jours de 12h à minuit.

Grom: 81 rue de Seine- Paris 6ème. Ouvert tous les jours de 11h à minuit.

Häagen Dazs: 12 rue de Buci– Paris 6ème. Tel: 01 45 08 44 04.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Cuisine, Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s