Sciences Po sur la défensive

dscn46433

La direction de Sciences Po veut en finir avec les blocages. Après deux   occupations successives des locaux, les mardi 17 et 24 mars, elle a annoncé une série de mesures de contrôle, dans un mail aux élèves daté de jeudi.

L’accès des bâtiments est désormais strictement gardé par des vigiles. Recrutés pour l’occasion, ils exigent systématiquement une carte d’étudiant pour entrer.  Par ailleurs, tous les évènements planifiés dans les prochains jours sont annulés. L’école de journalisme, qui prévoyait de faire une « Journée Portes Ouvertes », aujourd’hui à donc dû y renoncer.

La direction précise qu’il s’agit de «protéger les personnes et les biens » après que « des salariés et des étudiants de Sciences Po ont été menacés physiquement et molestés », lors de l’intrusion du 24 mars rue de l’Université.

Elle reconnaît qu’il n’y a pas eu de blessé mais que «des désordres matériels, d’une faible importance ont été relevés». La semaine précédente, l’amphithéâtre principal avait été tagué.

S. P.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s