Parodie de procès à la Sorbonne

Vendredi 13 mars, les professeurs d’histoire de Paris 1-La Sorbonne et leurs étudiants ont protesté, mais avec humour, contre les réformes de l’enseignement supérieur. Place de la Sorbonne, ils ont imaginé Nicolas Sarkozy au cœur d’un faux «procès», entouré de ses «complices»: Valérie Pécresse (ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche) et Xavier Darcos (ministre de l’Education nationale). «La bande des trois» a été accusée d’«hérésie, de parjure et de blasphème envers l’illustre Université & le Bien Public». Verdict de la pièce: tous coupables! Au cours de la grève nationale du 19 mars, 36% des enseignants ont été mobilisés selon le ministère et 59% selon les syndicats, selon le Café pédagogique.

Voir le reportage réalisé par Télésorbonne:

lld

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s