Grève du 19 mars : les perturbations à prévoir

Côté transports : va-t-on tempêter sur les quais de métro ?

Habitués des stations Luxembourg ou Port-Royal, prenez vos précautions ! «Pour le métro ça va rouler quasiment normalement parce que tous les syndicats n’ont pas déposé de préavis de grève», explique le syndicat autonome de la RATP. En effet, seuls la CFDT, la CGT, FO et SUD appellent à cesser le travail, soit 4 centrales sur les huit que compte l’entreprise. Bus et métros devraient donc être réguliers mais le trafic des RER A et B, en revanche, risque d’être assez perturbé : 3 rames sur 4 sont prévues pour la ligne rouge et 1 sur 4 pour la bleue…

Plus de précisions sur le site de la RATP et les horaires du RER B en pdf ici.

Côté déplacements : des camions de CRS à chaque coin de rue ?

Comme souvent, le parcours de la manifestation officielle restera cantonné à la rive droite de la Seine, de République à Nation, en passant par Bastille ou par Voltaire. Cependant le bureau des opérations du commissariat du 5e s’attend à « beaucoup de monde et de bazar » et se prépare à intervenir en cas de besoin. « Normalement il n’y aura pas de rues bloquées, mais nous sommes en position d’attente », prévient Gille Francelle, du commissariat. Parmi les « points chauds » où ses équipes pourraient se poster figurent la Sorbonne, Saint-Michel et Saint-Jacques.

Côté écoles primaires : un « mercredi bis », avec les enfants à la maison ?

Avec environ 48% d’intention de grève, les enseignants des 5e et 6e arrondissements sont globalement moins mobilisés que lors du précédent mouvement. Le 29 janvier, ils étaient entre 53% et 62% à déclarer leur intention de débrayer, selon les chiffres de l’académie. «Nous assistons à un mouvement qui ne gagne pas en importance, bien au contraire, observe Edouard Rosselet, inspecteur d’académie. Pour y faire face nous avons demandé la mise en place du service minimum d’accueil dans 16 écoles : 5 dans le 6e et 11 dans le 5e.» Par un jugement du 2 février, le tribunal administratif a obligé la ville de Paris à assurer le SMA, ce qu’elle se refusait à faire jusqu’alors. Question : qui va s’occuper des enfants si les personnels de la Ville de Paris, censés assurer l’accueil, sont eux aussi en grève ? Dans un communiqué du 12 mars, la municipalité invite donc les parents «à ne pas envoyer leurs enfants à l’école le 19 mars».

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Aménagement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s